Améliorer la sécurité routière des Étangs d’Ixelles. Maintenant !

La Commune d’Ixelles souhaite faire du réaménagement du site des Étangs une priorité pour la législature 2018-2024. Depuis l’Abbaye de la Cambre jusqu’à à la place Flagey. Ce réaménagement de façades à façades est une aventure ambitieuse au long cours. 

Mais, sans attendre, la Commune entend améliorer rapidement la sécurité routière le long des Étangs d’Ixelles et tester certains principes d’aménagement. Le Collège a adopté, à l’initiative des échevins Yves Rouyet (Mobilité) et Romain De Reusme (Travaux), une série de mesures concrètes de sécurisation des voiries.

Quant au réaménagement global, il impliquera également l’échevinat des Espaces verts (Audrey Lhoest).

Diagnostic

Différentes problématiques de sécurité routière sont constatées dans les voiries et carrefours qui bordent les étangs d’Ixelles et les jardins de l’Abbaye de la Cambre, notamment :

  • prises de vitesse dans certains tronçons rectilignes
  • traversées piétonnes trop longues ou inexistantes
  • manque de visibilité à hauteur des passages pour piétons
  • manque de visibilité pour la piste cyclable à hauteur du square du Souvenir
  • carrefours dangereux présentant une configuration routière qui incite les prises de vitesse

Suite à plusieurs plaintes adressées à la Commune par des riverains, une campagne de mesures de vitesse a été menée par la zone de police en juin 2015. Les vitesses enregistrées étaient globalement supérieures à 30 km/h (moyenne 31 km/h, V80 = 40 km/h, valeur max = 78 km/h).

Le site des Étangs d’Ixelles constitue pourtant un lieu de promenade, de loisir, de sport,… La proximité de plusieurs écoles en fait un lieu sensible en matière de sécurité routière. L’avenue du Général de Gaulle est parcourue par un Itinéraire Cyclable Régional (ICR).

Sans attendre l’étude globale de réaménagement, la Commune a identifié les principaux problèmes de sécurité routière et a proposé des aménagements légers à mettre en œuvre à court terme.

Les principales mesures et lieux d’intervention

  • Mesure générale : mise en zone 30 km/h du pourtour des étangs accompagnée de signalisation, pose de radars préventifs et, si nécessaire, de dispositifs ralentisseurs.

étangs 3

  • square du Souvenir (entre les étangs) : améliorer la sécurité des cyclistes, des piétons et des joggeurs masqués par le monument; tracer la piste cyclable à contre-sens de manière très visible et supprimer la priorité.

étangs 11

étangs 10

  • fermeture en été entre les deux étangs sous forme de test. Objectif : dégager un vaste espace de loisir temporaire de type « rue réservée aux jeux ».
  • bas des Jardins du Roi : création de traversées piétonnes en vue de rendre possible  les circulations entre les espaces verts. Actuellement les traversées sont très dangereuses en raison des vitesses pratiquées grâce à la courbe généreuse qui rappelle un certain Raidillon.

étangs 8

étangs 2

  • square de la Croix Rouge : connexion du parc des étangs avec le square en vue de sécuriser les circulations piétonnes. Depuis les étangs d’Ixelles, les connections piétonnes avec le parc de l’Abbaye sont trop longues et leur visibilité est régulièrement masquée par des véhicules. Avec ses nombreux îlots directionnels, il s’agit sans doute d’un des endroits les moins lisibles et les plus dangereux d’Ixelles.

étangs 9

étangs 7

  • av. G. Bernier / av. E. Duray : création d’une oreille de trottoir provisoire afin de réduire la longueur des traversées piétonnes
  • Mesure générale : sécurisation de toutes les traversées piétonnes par la lutte contre le masque de visibilité en amont des passages piétons

Concertation

Un diagnostic marchant organisé à l’initiative des étudiants de la Faculté d’architecture de l’ULB auquel ont participé des riverains (dont l’asbl Les Amis des Étangs) et des élus a permis d’identifier les problèmes. Ce diagnostic a été affiné et complété par les services communaux et la Police.

Par ailleurs, les travaux des étudiants ont fait émerger des pistes intéressantes de solutions qu’il est tentant de tester en vrai avant de concevoir un réaménagement définitif.

Chaque projet d’aménagement proposé fera prochainement l’objet d’un examen minutieux afin d’établir des plans d’exécution. Une concertation devra également avoir lieu avec la TEC, le SIAMU, la Ville de Bruxelles (la frontière municipale est très proche) et des retours réguliers vers les riverains.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :