PAD « Delta- Herrmann – Debroux » – Avis de la Commune d’Ixelles

Le Conseil communal d’Ixelles a ratifié à l’unanimité l’avis porté par l’Echevin de l’Urbanisme à propos du Projet de Plan d’Aménagement Directeur (PAD) «Herrmann – Debroux».

En substance, Ixelles

  • soutient le projet de transformation de l’autoroute E411 en boulevard urbain habité et, ce faisant, soutient l’idée de la suppression (ou la reconversion) de l’infrastructure autoroutière du viaduc ;
  • demande de prendre des mesures d’accompagnement pour limiter le trafic de transit induit par cette suppression ;
  • demande d’étudier la création d’un dépôt de trams sur le triangle Delta ;
  • demande la création d’une passerelle cyclo-piétonne au dessus du chemin de fer entre le CHIREC (métro Delta) et le quartier Volta pour désenclaver le centre sportif d’Ixelles ;
  • demande que la ligne de tram 8 de rocade ne soit pas scindée à HD

viaduc HD le soir

le viaduc aujourd’hui (c) Le Soir


 

Avis de la Commune d’Ixelles

La Commune souhaite tout d’abord rappeler les éléments contextuels suivants en matière de mobilité :

  • le périmètre du PAD «Hermann – Debroux » est directement contigu de la frontière entre les communes d’Auderghem et Ixelles ;
  • le débouché de l’autoroute E411 constitue une porte d’entrée majeur d’Ixelles pour le trafic automobile ;
  • une part importante de ce trafic automobile est constitué de déplacements pendulaires domicile-travail qui n’ont pas le quartier du Cimetière d’Ixelles comme lieu d’origine ou de destination ;
  • l’existence à Delta et Hermann-Debroux d’une offre de transport public forte et structurante de grande capacité (métro et tramway), qui pourrait encore être renforcée ;
  • l’importance d’apaiser le quartier du Cimetière d‘Ixelles afin d’en améliorer la qualité de l’air, limiter le bruit et les encombrements de circulation, augmenter son habitabilité et son dynamisme commercial ainsi que la qualité des espaces publics, notamment en réduisant de manière significative le trafic de transit qui relie Delta au rond-point de l’étoile en direction de l’avenue Louise.
  • les projets historiques de prolongement de l’autoroute E411 au-delà de Delta vers la gare d’Etterbeek, l’avenue de la Couronne, jusqu’à la gare de Luxembourg ont été massivement rejetés par les habitants et les autorités locales afin de préserver les quartiers et sortir de la logique d’un plan métropolitain de circulation basé sur les pénétrantes urbaines autoroutières.
  • entre les années 2000 et 2010, la Commune d’Ixelles a consenti à des efforts importants pour permettre l’élargissement à 4 voies de la ligne de chemin de fer 161 et l’augmentation du trafic voyageur (travaux importants, nuisances pour les riverains, expropriations…) et cela afin d’offrir une alternative au trafic automobile de navette ;
  • En parallèle, la capacité routière de l’avenue de la Couronne (2004) et du boulevard général Jacques (2019) ont été réduites ;
  • l’importante amélioration de l’offre ferroviaire du réseau S en gares d’Etterbeek et Delta et en particulier sur les L26 et 161 qui peuvent déjà être considérée comme un RER ;
  • la mise en service de tramways de grande capacité (3000 et 4000) sur les lignes 7 et 25 le long de la moyenne ceinture ;
  • la ligne de bus rapide conforto développée en 2002 par les TEC dont le terminus est situé au boulevard de la Plaine à Ixelles ;
  • la promenade cyclo-piétonne aménagée en 2018 le long de la L161 et qui préfigure un RER vélo ;

Ces éléments contextuels mettent en avant que depuis la mise en service du Viaduc Herrmann-Debroux, l’offre de transport public a été considérablement améliorée et constitue une alternative aux déplacements urbains et périurbains en automobile individuelle ;

En conséquence, la Commune d’Ixelles soutient le projet de transformation de l’autoroute E411 en boulevard urbain habité tel que décrit dans le projet de PAD « Hermann – Debroux » et, ce faisant, elle soutient l’idée de la suppression (ou la reconversion) de l’infrastructure autoroutière du viaduc Hermann-Debroux.

viaduc hd perspective

vision futur sans viaduc (c) Perspective

Tout en reconnaissant les grandes qualités du projet de PAD, la Commune d’Ixelles attire néanmoins l’attention du Gouvernement sur les points suivants qui sont essentiels à ses yeux :

  • prendre les mesures d’accompagnement pour limiter le trafic de transit induit par la suppression du viaduc Herrmann-Debroux via notamment l’avenue du Bois de la Cambre vers Roosevelt ou via l’avenue de Visée vers le Cimetière d’Ixelles.

 

  • maintenir et développer une liaison de transport public forte et directe entre le campus du Solbosch et le centre ADEPS. Pour rappel, cette ligne fut mise en place en compensation du déplacement des infrastructures sportives universitaires vers le centre sportif de la Forêt de Soignes (actuel bus 72).

72

  • créer une passerelle cyclo-piétonne entre le triangle Delta et le site du centre sportif d’Ixelles de la rue Volta au-dessus des infrastructures de chemin de fer. Cette passerelle permettrait, d’une part, de désenclaver le quartier Volta en le reliant au métro, à l’hôpital CHIREC, à la promenade verte, au shopping d’Auderghem et, d’autre part, offrirait une offre sportive diversifiée aux nouveaux habitants du triangle Delta. Le triangle et le centre sportif sont distants à vol d’oiseau de moins de 100m alors qu’aujourd’hui le détour pour relier le CHIREC et le centre sportif est de 1,5 km !

triangle delta

 

  • Pour Ixelles, le tracé actuel de la ligne 8 le long du boulevard du Souverain offre une desserte de rocade très utile entre le quartier des universités et Boondael (gare), Watermael-Boitsfort (Hippodrome, gare, place Wiener), Auderghem (shopping, métro, nombreuses écoles, centre culturel, …) et les Woluwé (shopping, stade Fallon, Hôpital Saint-Luc, centre culturel, …). La création d’un nouveau terminus de tramways en lien avec un nouveau parking de délestage à hauteur du Centre Sportif ADEPS de la Forêt de Soignes ne doit pas avoir pour conséquence que la L8 soit scindée et qu’une rupture de charge pénalisante soit créée à hauteur de Herrmann-Debroux.

langfr-280px-Tramlijn8brussel.svg

  • Étant donné la création prochaine de lignes nouvelles de tramways et le renforcement de l’offre sur les lignes existantes, il devient crucial d’envisager la création d’un nouveau dépôt de tram. Le site du triangle Delta en cuvette est idéalement situé pour accueillir un tel dépôt : en bout de lignes 71/95 et à proximité du dépôt de métro et bus (économie de gestion, notamment des bureaux et locaux sociaux de la STIB). Un dépôt de trams renforcerait un pôle d’activité secondaire de grande intensité de main d’œuvre qualifiée, ce qui devient rare dans le sud de Bruxelles. L’exemple du protocole d’accord entre la RATP et la Ville de Paris démontre, en outre, qu’un dépôt est compatible avec le logement (référence https://www.paris.fr/pages/protocole-d-accord-ratp-ville-de-paris-creation-de-2000-logements-d-ici-2024-5646 ).

ratp

Paris : projet de dépôt RATP avec logements

  • Enfin, l’idée soutenue par certains propriétaires des immeubles de bureau situés à Beaulieu de créer une liaison vélo forte sur passerelle, utilisant la monumentalité servante des piles du viaduc, pour franchir la vallée depuis l’ADEPS jusqu’à Beaulieu, et au-delà le Cimetière d’Ixelles, peut être intéressante à explorer.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :