La spéculation immobilière place Blyckaert, c’est terminé

Elles font peine à voir les maisons néoclassiques situées n°4 et 5 place Blyckaert. Longtemps victimes de spéculation immobilière, elles devraient être prochainement rénovées.

Souvenez-vous, en 2019 le quartier se mobilisait massivement contre un projet immobilier. Destruction du patrimoine, construction dense de logements en intérieur d’îlot, débit de boisson bruyant… le projet avait, en effet, de quoi inquiéter les riverains. La Commune l’a refusé.

Une version 2020 nettement améliorée

Un an plus tard, les développeurs reviennent en Commission de concertation avec une nouvelle mouture beaucoup plus acceptable : rénovation du patrimoine, réduction du nombre de logements, commerce diurne de type « tea room » respectueux de la quiétude du voisinage, création d’un grand jardin à la place d’un entrepôt, dépollution des sols. Comme quoi…

A l’arrière, le projet envisage de consacrer une maison existante à une activité économique de type bureau. La fonction bureau en intérieur d’îlot ayant l’avantage d’être beaucoup plus compatible avec l’habitat existant à front de rue (horaires différents, vis-à-vis peu dérangeant, pas de bruit).

La rénovation du bâtiment historique à front de rue (très dégradé) et la création d’un commerce, devraient contribuer à améliorer la qualité et l’ambiance de la place Blyckaert. Espace un peu sinistre aujourd’hui, il faut le reconnaître.

Patrimoine néoclassique à préserver

L’immeuble dont il est question est repris à l’Inventaire du patrimoine. Il était constitué à l’origine de deux maisons érigées en 1878 partageant une même façade. La maison de droite a conservé sa corniche et sa lucarne du 19ème siècle. Celle de gauche a, par contre, été rehaussée en 1931 de manière peu heureuse. En outre, le rez fut percé d’une large vitrine en 1959. Lire notice irismonument.

L’ancien projet de 2019 prévoyait la démolition de la lucarne et de la corniche d’origine et la rehausse de l’immeuble. Le nouveau projet 2020 envisage, au contraire, de rénover le bien dans le respect des caractéristiques d’origine : ravalement de la façade, remplacement des châssis historiques à l’identiques, replacement de portes cochères en bois qui avaient disparu… De plus, la Commission de concertation a demandé de reconstituer l’ensemble de la corniche d’origine.

Verdurisation de l’intérieur d’îlot

Le rez de chaussée, l’entrepôt et la maison à l’arrière ont longtemps été utilisés comme espace industriel (imprimerie). Le jardin est actuellement quasiment entièrement couvert. Seule subsiste une cour à l’air libre, entièrement imperméabilisée et utilisée comme aire de stationnement. Le projet 2020 prévoit la création d’un jardin en pleine terre de plus de 250 m².

La programmation du projet 2020 est mixte : commerce (109 m²), logement (875 m², 4 studios, 2 appartements 1 ch et 3 appart. 2 ch.) et du bureau (342 m²).

La commision de concertation du 19 août 2020 a rendu un avis favorable sous conditions. Notamment de réduire l’immeuble de bureau en intérieur d’îlot, mieux récupérer les eaux de pluies et agrandir le jardin pour en faire un espace vert partagé par l’ensemble du complexe.

  • photos (c) YR
  • archives (c) Ixelles
  • photo aérienne (c) Bing map

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :