Rénovation du pont Fraiteur : enfin !

On en parlait depuis trente ans. Le pont Fraiteur qui enjambe la ligne de chemin de fer Bruxelles-Namur a été rénové et élargi. Lors de sa réouverture, le pont a été mis à sens unique pour les voitures (vers Delta) et reste à double sens pour les bus, les vélos, les taxis et les véhicules d’urgence. Objectifs :

  • sécuriser la circulation des piétons, des personnes à mobilité réduite et des cyclistes dans un espace contraint
  • réduire le trafic de transit à travers le quartier du Cimetière d’Ixelles (2/3 des voitures qui passent sur le pont ne s’arrêtent pas dans le quartier).
  • améliorer la qualité de vie des rues locales (notamment l’avenue Maurice)
  • améliorer la vitesse commerciale des bus 71 et conforto (8 kmh le soir = catastrophique)
  • débloquer les services de secours coincés dans les embouteillages (pompiers de Delta et ambulances du CHIREC)

Le plan de circulation va être évalué dès que le télétravail ne sera plus obligatoire et que la situation se sera normalisée. Des comptages seront effectués dans les rues du quartier.

Contexte

Construit en 1899, le pont-viaduc Arnaud Fraiteur enjambe la ligne de chemin de fer L161. Le pont appartient à Infrabel et la voiries est régionale.

Dans le Plan Régional de Mobilité « Good Move », l’avenue Fraiteur est considérée comme une voirie de quartier. Au contraire du boulevard du Triomphe Nord et de l’avenue Roosevelt (voiries « auto PLUS ») ou de l’avenue de la Couronne et de la rue des Pêcheries (voirie « auto CONFORT »). Par contre l’avenue Fraiteur est au sommet de la hiérarchie des voiries pour les circulations piétonnes et vélos.

Plan Good Move, hiérarchie des voiries : en rouge = réseau auto PLUS, en bleu = réseau auto CONFORT, en gris = voiries de quartier

Il constitue un franchissement essentiel entre le campus universitaire de la Plaine (ULB-VUB), le quartier du Cimetière d’Ixelles et le campus du Solbosch (ULB).

En situation normale, 3.500 étudiants et 500 employés de l’ULB effectuent le trajet à pied chaque jour entre les deux campus. Depuis le début des années 1990, l’ULB demandaient de sécuriser les cheminements piétons de ses étudiants.

Le campus de la Plaine ULB accueille 2.700 étudiants et 470 employés et le campus du Solbosch compte 19.700 étudiants et 3.200 employés. Parmi ceux-ci, 50 % viennent en transport public, 6% à vélo et 23% à pied (chiffres enquête 2018).

Depuis 2013, Infrabel a diagnostiqué de sérieux problèmes d’étanchéité du tablier. Des briques tombaient sur les rails en contrebas !

C’est pourquoi, la Commune et la Région ont demandé à Infrabel de profiter des travaux pour élargir le pont en réalisant un trottoir en encorbellement.

Le pont avant travaux

Pourquoi la mise en sens unique ?

Pour limiter le trafic de transit

En entrée de ville, environ 600 voitures empruntaient le pont à l’heure de pointe. Des comptages avec reconnaissance de plaques d’immatriculation ont montré que 2/3 de ce trafic était en transit. Autrement dit, environ 400 navetteurs venant de l’autoroute E411 traversaient le quartier de part en part pour rejoindre l’avenue de la Couronne ou l’avenue Louise (via l’avenue Maurice). L’étude a également montré que ces navetteurs ne s’arrêtent pas dans le quartier pour consommer dans un commerce, même pas 10 minutes pour acheter un croissant.

Pour améliorer la vitesse commerciale des bus 71

Le bus 71 est la ligne n°1 du réseau STIB (500.00 voyageurs/mois). Sa vitesse commerciale entre les arrêts « Fraiteur » (campus de la Plaine) et « Cimetière d’Ixelles » est de 8 km/h à la pointe du soir, ce qui est très insuffisant. Les bus 71 et Conforto étaient ralentis en raison de la traversée du carrefour Fraiteur/Plaine, des embouteillages sur le pont, des priorités de droite de la rue Général Thys et de l’avenue de la Couronne et des ralentissements à l’approche du rond-point du Cimetière. Cette perte de temps et l’irrégularté qui en résulte sont d’autant plus dommageables qu’on se trouve en début de ligne, tout retard se répercutant sur l’ensemble des voyageurs. Dans la direction vers Delta, la vitesse commerciale des bus est bonne (14 km/h) à tout moment.

Pour améliorer la circulation des véhicules d’urgence

Les camions de pompier de la caserne SIAMU de Delta et les ambulances du CHIREC étaient (comme les bus) bloqués dans les embouteillages en entrée de ville.

Pour permettre la circulation des cyclistes

Le pont a été élatgi au maximum. Cependant, cet élargissement (environ 3m de trottoir de part et d’autre) ne permet pas la création de pistes cyclables et de trottoirs aux normes réglementaires. Dès lors, les cyclistes sont invités à circuler sur la voirie carrossable dans la bande bus en entrée de ville. Vers Delta, les cyclistes auront le choix : soit circuler avec les voitures (flux continu, voir ci-dessous), soit rouler sur le trottoir (en faisant attention aux piétons).

Sens unique – pourquoi vers Delta ?

On l’a vu, en entrée de ville vers le Solbosch, le flux de circulation était ralenti par divers obstacles (carrefour à feu, priorités de droite, embouteillages…). Par contre, en sortie de ville vers Delta, le flux ne rencontre aucune entrave. En effet, du rond-point au pont, on longe le mur du cimetière et, au-delà du pont, les voitures peuvent rejoindre le CHIREC et Delta grâce à un « tourne à droite » sans feu. Le flux vers Delta est donc beaucoup plus fluide et efficace.

Par ailleurs, le flux sortant est le plus important (le matin et le soir).

Flux à la pointe du matin

Enfin, pour soutenir les commerces du « Cimdix », il est beaucoup plus intéressant de faciliter le trafic de navette sortant le soir quand les automobilistes ont l’occasion de s’arrêter et acheter quelque chose. A la pointe du matin, la plupart des commerces sont fermés.

Quelles alternatives pour le trafic de transit et pour les habitants du quartier ?

Les navetteurs à destination des avenues Roosevelt et Louise sont invités à sortir de l’autoroute à Herrmann-Debroux et emprunter le bd du Souverain.

Les navetteurs à destnation de l’avenue de la Couronne sont invités à emprunter le bd du Triomphe à Delta vers le bd Général Jacques. (en tournant à droite à la pompe à essence)

Les habitants du quartier du Cimetière d’Ixelles sont invités à sortir de la E411 à Demey et emprunter la rue des Pêcheries, Arcades et l’avenue de Visé.

Encourager le transfert modal

Rappelons que le quartier est desservi par les deux lignes de bus les plus importantes de la STIB (71 et 95), deux gares SNCB (Delta et Ixelles-Etterbeek), une station de métro (Delta), trois lignes de trams très performantes (8, 25, 7).

graphiques et cartes : sources STIB et Bruxelles Mobilité

L’étude du projet de mobilité à été suivie par la Commune d’Ixelles, Bruxelles Mobilité, la STIB en associant le CHIREC, le SIAMU et les universités notamment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :